Doctrine.fr, le futur Google du droit français ?

Interview flash de Nicolas BUSTAMANTE, Fondateur et CEO de Doctrine.fr

Nicolas BUSTAMANTEnicolas-bustamante-doctrine
Cofondateur & CEO
Doctrine.fr

Intervenant lors de la conférence EFE « Directeur juridique, devenez un business partner à part entière de votre entreprise » le 13 décembre 2016 à Paris.

Volontiers présentée comme le Google du droit, la start-up vient de lever 2 millions d’euros, un record pour une legaltech française. Nicolas Bustamante, 22 ans, normalien, est le cofondateur & CEO de Doctrine.fr. En attendant de le retrouver à l’occasion de la conférence EFE dédiée aux Directeurs Juridiques le 13 décembre prochain, il nous livre sa vision.

La question « 140 caractères » – Quelle est votre mission sur terre ? Vous avez 140 caractères !
Mettre l’intelligence artificielle au service du juriste et non à son détriment.
L’objectif ? révolutionner le droit à jamais

La question « pitch » – Pouvez-vous nous faire le pitch de Doctrine.fr en une phrase ?
Doctrine est un moteur de recherche juridique qui utilise l’intelligence artificielle pour, par exemple, prédire les décisions de justice.

La question « qui fâche » – La fonction juridique telle que nous la connaissons aujourd’hui est-elle appelée à disparaître ?
Non, non et non ! Le 21ème siècle marquera la consécration du juriste et non sa disparition. Par contre, il est vrai que le juriste de demain sera bien différent de celui d’aujourd’hui ! Le juriste est actuellement prisonnier d’outils du passé, c’est un véritable carcan. A l’avenir le juriste sera doté d’outils puissants lui permettant par exemple de prédire des décisions de justice, d’observer graphiquement l’évolution du contentieux ou encore d’analyser des contrats à la volée. Le juriste va abandonner les tâches répétitives et aliénantes afin de se concentrer sur son client, sa véritable valeur ajoutée. Cette transformation va être impressionnante et c’est ce qui nous passionne chez doctrine.fr.

La question « concrète » – Comment le modèle proposé par Doctrine.fr va-t-il évoluer dans les prochaines années ?
Doctrine est aujourd’hui un moteur de recherche de décisions de justice. L’intelligence artificielle de Doctrine permet de trouver instantanément la décision la plus pertinente pour votre cas parmi le plus grand fonds de jurisprudence française. Sur ces décisions nous sommes capables de vous afficher, par exemple, les jurisprudences de référence ou des décisions d’espèce récentes. Nos algorithmes comprennent la matière juridique au point de pouvoir prédire des décisions de justice ou d’identifier les indemnités prud’homales dans un tribunal.
Nous allons notamment lancer un outil d’analyse chiffrée du droit. Nous avons de grands projets mais c’est encore secret. J’ai du mal à tenir ma langue – surtout quand je sors de notre bureau R&D. Disons que nous avons conçu un outil permettant d’éclairer la matière juridique automatiquement et avec une fiabilité supérieure à l’être humain et tout cela au service du professionnel du droit !

La question « inspirante» – Quels sont vos modèles et sources d’inspiration pour mener à bien votre objectif de disruption ?
Il a bien entendu les entrepreneurs de la Silicon Valley que nous côtoyons régulièrement mais pour Doctrine je dirai Johannes Gutenberg. Ce dernier a révolutionné l’accès à la connaissance en inventant un nouveau medium : le livre. Nous révolutionnons l’accès à la connaissance juridique en rendant enfin le droit visuel et graphique. Inutile de consulter des dizaines de documents nous affichons l’information pertinente instantanément. Enfin, je mentionnerai Xavier Niel pour son combat contre les monopoles qui abusent les consommateurs et freinent l’innovation !

Laisser un commentaire